EMBELLISSEMENT DU PARC LES HALLES POUR LYON PARC AUTO, LYON, 2019

Vue aérienne - ⓒPHOTO LPA
Vue de l'ancienne toiture
Plan du niveau 7 - 1.200ème
Plan de la toiture-terrasse - 1.200ème
Coupe transversale - 1.200ème
Vue générale - ©DuthoitLiardoAnaïs
Vue depuis le parvis Renée Richard
Vue du nouvel escalier
Vue du nouvel escalier
Vue du noyau depuis le point bas de la toiture
Vue de la verrière
Vue du vide central
Vue de la toiture-terrasse depuis l'accès Nord
Vue du jardin
Vue du jardin
Vue d'un module
Vue du jardin
Vue du jardin
Vue du noyau depuis le point haut de la toiture
Détail du nouvel escalier



Maître d'ouvrage: Lyon Parc Auto
Livraison: 2019
Mission de base
Projet en collaboration avec Mengzhi Zheng, Artiste
Equipe de Maîtrise d'Oeuvre: WW Architecture, Mandataire / MGV Conseil MO, Economiste et MOE exe / Anne-Laure GIROUD, Paysagiste / Concrete, Bet Structure / Barbanel, Bet Fluides
Bureau de contrôle: SOCOTEC

Récompenses: Trophée de la meilleure réhabilitation 2019 aux Trophées du Bâtiment et de l'Immobilier remis par le groupe Le Progrès

Le projet d'aménagement de la toiture consiste à rendre accessible au public la toiture terrasse du bâtiment, d'une superficie de 1700m², qui auparavant était inaccessible. Une des principales contraintes a été de renforcer la structure existante de la toiture afin qu'elle puisse accueillir du public (c'est-à-dire 400kg/m² en charge d'exploitation contre 250kg auparavant) ainsi que le poids des nouvelles installations notamment le nouvel escalier et le jardin.

En raison du dimensionnement des escaliers desservant la toiture-terrasse, des contrôles d'accès ont été installés au niveau des deux accès à la toiture afin de limiter l'effectif à un maximum de 99 personnes.

La disparition de la passerelle se connectant à l'entresol nous avait permis en 2014 de créer une verrière dans le hall d'entrée du bâtiment afin de donner à lire depuis le hall l'architecture singulière du bâtiment. Cette architecture se caractérise en effet par un noyau central de distribution donnant accès à des places de stationnement disposées en spirale autour. Ce vide restait néanmoins couvert par une toiture en métal inesthétique. Dans le cadre du projet d'aménagement de la toiture, nous avons remplacé cette toiture en métal par une verrière très épurée afin de faire descendre la lumière naturelle au coeur du bâtiment.

Nous avons conçu également un nouvel escalier sculptural en métal et ductal pour relier les deux extrémités de la toiture. L'extrémité haute de la toiture est délimitée par un garde-corps en verre afin de l'ouvrir le plus largement possible sur le paysage constitué principalement de la toiture de l'auditorium et de la tour de la Part-Dieu derrière. C'est aussi une façon symbolique de prolonger la structure en spirale du bâtiment à l'infini...

L'oeuvre de l'artiste comprend deux ensembles, des rubans et des modules/sculptures.

Il y a plusieurs rubans de teinte jaune : un premier, tel un trait, souligne les garde-corps en béton gravillonné au niveau des façades du bâtiment. Deux autres rubans plus large s'enroule autour du noyau central de distribution depuis le bas du bâtiment jusqu'à son sommet.

L'oeuvre artistique comprend sur la toiture dix modules composés de cadres en métal thermolaqués jaunes et de panneaux pleins en corian blanc. Ces modules sont comme des sculptures que l'on peut traverser. Ils offrent des cadrages sur le paysage alentour. Un de ces modules accueille une buvette. On trouve également des tables et des assises en accompagnement des modules.

Le jardin de 600 m² est structuré par des cheminements en bois orientés de façon stratégique vers des vues lointaines. Les plantations de différentes tailles sont réalisées dans des bacsacs afin de ne pas charger trop la toiture.

L'ascenseur extérieur a été rénové dans le cadre du projet, il permet un accès direct sur la toiture depuis le parvis Est des Halles Paul Bocuse.




Vidéo de présentation du projet par William Wilmotte: https://www.youtube.com/watch?v=nKtpIP0OhFE